Énergie

Cycle du combustible nucléaire

Le coût, la sûreté et l’efficacité de l’énergie nucléaire reposent sur une gestion appropriée du cycle du combustible dans son ensemble – extraction du minerai, concentration et enrichissement de l’uranium, utilisation efficace du combustible dans les réacteurs pour produire de l’électricité et stockage responsable du combustible irradié dans des installations souterraines.

Extraction de l’uranium

Le Canada est privilégié, car il possède certains gisements d’uranium parmi les plus riches du monde. Les méthodes permettant d’extraire le minerai de façon économique et responsable varient selon l’emplacement et l’état du gisement.

Traitement de l’uranium

Avant de pouvoir utiliser l’uranium dans un réacteur nucléaire, il faut raffiner le minerai – et, pour certains modèles de réacteurs, concentrer l’isotope radioactif de l’uranium. Enfin, l’uranium doit être transformé en pastilles que l’on pourra insérer dans le cœur du réacteur.

Fonctionnement d’un réacteur

La méthode varie d’un type de réacteur à l’autre, mais toutes les centrales nucléaires déclenchent une réaction en chaîne contrôlée dans le combustible d’uranium. La chaleur ainsi dégagée porte l’eau à ébullition et génère la vapeur qui actionne les turbines produisant l’électricité.

Types de réacteurs

Les types de réacteurs utilisés dans le monde reflètent plus d’un demi-siècle d’innovation. Chaque mode de production d’électricité présente des avantages différents sur le plan de l’économie, de la sûreté et de l’efficacité.

Technologie CANDU

Les réacteurs de puissance emblématiques de la filière canadienne font appel à de l’uranium naturel et à de l’eau lourde pour produire de l’électricité. La conception de ces réacteurs est complexe, mais elle présente des avantages – le faible coût du combustible et la capacité de recharger le réacteur et de tester ses systèmes de sûreté pendant qu’il fonctionne.