Qu’est-ce que le rayonnement?

Le rayonnement consiste en un transfert de l’énergie émise par une source radioactive sous forme d’ondes électromagnétiques ou de particules subatomiques se déplaçant à une grande vitesse.

Nous sommes exposés au rayonnement dans notre vie quotidienne : le Soleil émet à la fois des ondes électromagnétiques (lumière) et des particules subatomiques (vent solaire), qui sont essentiellement les mêmes composants que ceux du rayonnement émis par les technologies nucléaires. Mais il y a des différences importantes entre les deux.

Les ondes électromagnétiques émises par le Soleil ont une longueur qui varie grandement et correspond à leur niveau d’énergie. Les ondes de certaines longueurs sont assez énergétiques pour endommager les tissus vivants. La plupart d’entre elles sont absorbées par l’atmosphère terrestre, mais pas toutes. C’est pour se protéger contre les coups de soleil causés par les ondes énergétiques non absorbées par l’atmosphère que l’on applique un écran solaire. La lumière qui passe à travers l’atmosphère comporte une série de longueurs d’ondes beaucoup plus limitée, soit celles qui sont visibles sous forme de lumière. De plus, l’atmosphère terrestre fait dévier les particules de haute énergie émises par le Soleil et il s’agit d’un aspect dont les astronautes doivent se préoccuper.

Le rayonnement est une source d’inquiétude sur la Terre lorsque les personnes ou l’environnement sont exposés à des particules ou à des ondes électromagnétiques assez énergétiques pour briser les molécules qui composent notre corps et provoquer ainsi des problèmes de santé.

On dit que ce type de rayonnement est « ionisant », car il est assez énergétique pour arracher un électron de son orbite autour d’un atome – et créer ainsi un ion. Les humains sont exposés à de nombreux autres types de rayonnement courants non ionisants, par exemple les ondes radio, les micro-ondes et la lumière du Soleil.

Ionizing radiation (French)

Les quatre grands types de rayonnement ionisant possèdent chacun des caractéristiques qui leur sont propres.

  • Les particules alpha sont des noyaux d’hélium, soit deux protons et deux neutrons. Elles sont les plus grosses et les plus lourdes, mais également celles dont il est le plus facile de se protéger, car elles ne traversent même pas une feuille de papier ni la couche externe de cellules mortes de la peau.
  • Les particules bêta sont des électrons et des positrons se déplaçant à une grande vitesse. Elles sont beaucoup plus petites que les particules alpha, mais aussi très peu pénétrantes – elles ne peuvent traverser le plastique ni les couches profondes de la peau.
  • Les rayons gamma n’ont aucune masse. Il s’agit d’énergie pure sous la forme d’ondes électromagnétiques très courtes – et elles sont par conséquent beaucoup plus énergétiques que la lumière visible. Le blindage contre les rayons gamma est généralement assuré au moyen de métaux lourds, comme le plomb. Une mince couche suffit pour bloquer la très grande majorité des rayons gamma, mais pas tous.
  • Les neutrons sont des particules subatomiques plus grosses que les particules bêta et plus petites que les particules alpha; toutefois, ils sont neutres. En raison de ces caractéristiques, le rayonnement neutronique peut traverser le plomb, mais il est bloqué par l’eau et le béton, qui sont couramment utilisés dans les réacteurs nucléaires.

Types of radiation (French)

Le rayonnement ionisant est présent dans l’environnement naturel : certains rayons émis par le Soleil et le cosmos ne sont pas filtrés par l’atmosphère; en outre, les isotopes en désintégration dans l’écorce terrestre émettent un rayonnement. Des radio-isotopes sont présents naturellement à l’état de trace dans l’air, l’eau potable et les aliments. À l’occasion, les gens reçoivent de leur plein gré une dose supplémentaire de rayonnement, par exemple sous forme de rayons X, car il s’agit d’un compromis raisonnable entre les bienfaits pour leur santé et une exposition généralement inférieure à 1 % de la dose annuelle attribuable au rayonnement naturel.